Notre offre de formation

Troisième degré

Qualifications techniques

Mécanicien polyvalent automobile

Le métier

Le mécanicien polyvalent automobile effectue des travaux sur des véhicules de tourisme et utilitaires légers. Il réalise le diagnostic détaillé d’un véhicule à moteur et procède aux réparations et aux réglages. Il révise les moteurs à combustion interne et à explosion ainsi que les dispositifs électriques, électroniques, de commande et de régulation micro-électronique. Il peut aussi organiser et contrôler le travail d’une équipe de mécaniciens et d’aides mécaniciens.

Qualités requises

Outre la maîtrise de compétences techniques variées, le mécanicien polyvalent automobile développe son sens de l’observation, sa capacité d’analyse, son autonomie et son esprit d’initiative. Il travaille avec rigueur et avec soin ; il recherche surtout la qualité. Il communique facilement et peut animer une équipe. Il suit attentivement l’évolution des techniques de l’automobile et assimile les progrès technologiques.

Elle t’offre une combinaison de cours techniques théorique, ainsi que d’un certain nombre d’heures de pratique en technique automobile.

Prérequis

Ceux-ci devraient idéalement avoir reçu une formation préalable en mécanique, électricité et travaux pratiques au 2e degré en « Mécanique polyvalente » ou en « Électromécanique ».

Qu’est-ce que la CPU?

La certification par unités d’acquis d’apprentissage (CPU) désigne un dispositif organisant la certification des savoirs, aptitudes et compétences professionnels en unités, qui sont des ensembles cohérents d’acquis susceptibles d’être évalués et validés.
La CPU s’organise de la façon suivante :

  • L’élève parcourt 5 ou 6 unités de compétence au cours de ses deux ou trois années d’études.
  • Ces unités sont appelées « Unités d’acquis d’apprentissage » (UAA) et correspondent aux savoirs, aptitudes et compétences que l’élève doit maîtriser au terme de sa formation. L’acquis d’apprentissage désigne ce qu’un élève sait, comprend, est capable de réaliser au terme d’un processus d’apprentissage.
  • Les objectifs qu’il doit atteindre sont ainsi plus concrets, mieux définis, dans des délais plus courts, tout en étant mieux adaptés aux exigences du milieu professionnel.
  • Chaque unité peut être acquise indépendamment des autres et la réussite sera validée lorsque l’ensemble des unités auront été acquises.
  • Le redoublement est interdit (sauf très rares cas exceptionnels).
  • La remédiation est au cœur du dispositif : elle est mise en place dès que l’élève rencontre des difficultés.
  • Une année complémentaire (C3D) conçue comme un programme individualisé de remédiation est organisée pour les élèves qui auront encore des lacunes en fin de 6ème année.
  • L’utilisation des unités doit également permettre aux jeunes de combiner des parcours aujourd’hui trop souvent cloisonnés : pour ceux qui abandonneraient l’enseignement secondaire avant le terme, il reste la possibilité de poursuivre ou de reprendre son parcours en faisant reconnaitre les unités acquises dans :
    - l’enseignement de promotion sociale ;
    - les CEFA ;
    - la formation en alternance (IFAPME, SFPME).
  • Enfin, les unités sont créditées de points ECVET (European credit system for vocational education and training – système de crédit d’apprentissage européen pour l’enseignement et la formation professionnels) afin de favoriser la valorisation des acquis de nos jeunes en dehors de nos frontières.
    Suivi individualisé, remédiation et valorisation des acquis sont les maîtres mots de la CPU.

Débouchés / études supérieures

Dans le secteur automobile, l’évolution réclame, à côté de praticiens compétents, des techniciens polyvalents initiés aux technologies de pointe et capables d’assimiler les progrès rapides.
En qualification technique, l’option « Mécanicien polyvalent automobile » forme de tels élèves.

La formation en électricité et électronique automobile occupe une place de plus en plus importante dans cette option. Néanmoins, si tu veux encore plus de bagages sur ce plan-là, il est conseillé de suivre une 7e année complémentaire en électricité de l’automobile.

Après ton troisième degré, tu peux soit te lancer sur le marché du travail, soit suivre une 7e année , soit entamer des études supérieures.

Télécharger notre livret informatif complet

Institut des Arts et Métiers

CEFA Sud-Luxembourg

Liens

Sur le site de Pierrard

  • ILLEPS : Ecole d’enseignement de promotion sociale