Notre offre de formation

Troisième degré

Qualifications techniques

Mécanicien automaticien

Le métier

Le « mécanicien automaticien » est un technicien pluri-technologiques, c’est-à-dire qui possède un bon niveau technique en mécanique, électricité, automation, pneumatique et hydraulique. Cela lui permettra généralement d’intégrer un service maintenance industrielle dans le but de gérer et d’intervenir sur les installations d’un parc machine.

Il organise et réalise la maintenance préventive, corrective et palliative de l’outil de production. En cas de panne ou de dysfonctionnement, il pose un diagnostic en tenant compte des interactions électriques, électroniques et de régulation et assure la réparation, les réglages ou la mise au point.

Il peut aussi monter de nouvelles installations ou concevoir des modifications ponctuelles sur celles-ci. Le mécanicien automaticien veille au bon fonctionnement d’ensembles automatisés.

Contenu des cours

Nous utilisons aussi des laboratoires et autres montages didactique pour avoir une réflexion plus « théorique » permettant d’acquérir les compétences fixées.

Compétences

Ce métier demande de la réflexion, de l’analyse et d’avoir toujours à l’esprit le respect des consignes de sécurité pour savoir maintenir ou rétablir la fonctionnalité des outils de production sans aucun risque physique ou mécanique. C’est un travailleur autonome qui a le sens des responsabilités. Il doit être disponible, car des pannes ou des dysfonctionnements nécessitent des réparations ou des réglages qui peuvent survenir inopinément.

Accessibilité à la formation

Une formation de base en électromécanique au 2e degré. Il faut que l’étudiant ait envie d’effectuer en étant autonome et responsable des interventions de maintenance sur divers éléments (mécanique, électrique, hydraulique…). Il ne faut pas « avoir peur de se salir les mains » tout en ayant une approche réfléchie sur les différents problèmes technique que l’on peut rencontrer.

Débouchés

Cette formation pluri-technologique permet d’avoir « plusieurs cordes à son arc » et les débouchés peuvent être nombreux suivant les envies des étudiants mais généralement on se dirige au sein d’un service mécanique de maintenance industrielle.

La formation grâce au CTA et à un parc machine important à Pierrard permet déjà d’effectuer des interventions concrètes et réelles sur des installations.

Télécharger notre livret informatif complet

Institut des Arts et Métiers

CEFA Sud-Luxembourg

Liens

Sur le site de Pierrard

  • ILLEPS : Ecole d’enseignement de promotion sociale