samedi 22 avril 2017

Les 4TTe visitent le centre "CMI"

Dans le cadre de « la semaine de l’entreprise », les 4TTe ont visité le centre CMI à Aubange. Voici le compte-rendu de Simon.

Ce lundi 24 mars nous sommes partis à la rencontre du centre CMI (Cockerill Maintenance et Ingénierie) à Aubange. Le directeur technico-commercial de cette industrie nous a fait l’honneur de nous guider lors de cette visite. Cette usine a été créée en 1980, elle fait partie de la grande famille qu’est CMI. En effet, ces établissements se dressent un peu partout dans le monde.

En Belgique, il existe deux usines de ce type ; bien évidemment à Aubange mais aussi à Seraing. Ce grand groupe occupe plusieurs postes. Il possède cinq grandes directions ; l’énergie (chaudière industrielle, récepteur thermo solaire). L’industrie (ils tentent d’améliorer les performances globales des installations de leurs clients). L’environnement (traitement des métaux, traitement thermique, solution environnementale). Le service (dans le but d’améliorer les performances techniques, économiques et environnementales de l’équipement de leurs clients). Et celui qui nous intéresse, la défense (système de défense, blindage,…). En effet, le grand hall que nous avons visité produit un matériel de défense blindé ; il s’agit de tourelles. Tourelles qui seront tout à fait fonctionnelles une fois sorties de l’établissement qui compte plus ou moins septante employés. Ceux-ci produisent en moyenne douze tourelles par mois. Ça nous a paru peu, mais une fois la visite finie, nous avons compris pourquoi il leur fallait tant de temps. Dans cette usine travaille une grande majorité d’ouvriers. Et dans cette majorité se trouve un grand groupe de soudeurs. Mais pas n’importe quels soudeurs. Ceux-ci ont eu une formation par le groupe pour acquérir la maitrise du soudage sur aluminium. Nous avons croisé des anciens élèves de Pierrard qui étaient en septième professionnelle soudure. Notre guide explique que cette qualification qu’est la soudure est une perle rare ; il est en effet très difficile de trouver des personnes qualifiées. Donc, les tourelles possèdent un cadre en aluminium. Surprenant non !?!? Le gros avantage de celui-ci est d’être très léger et malléable (pour encaisser les coups par balle). Ce cadre exige une très grande qualité car il va protéger la vie d’êtres humains. Pour confirmer la conformité des soudures, elles sont inspectées aux rayons-X. Ensuite, le cadre est recouvert, à l’extérieur de céramique et à l’intérieur, de kevlar ainsi la tourelle sera blindée. Toute l’électronique est également installée ainsi que les deux lunettes optiques qui permettront de voir à plus de deux kilomètres aussi bien la nuit que le jour. L’usine a la capacité de produire cinq types de calibres différents ; allant de vingt-cinq millimètres jusqu’à cent cinq millimètres. A ce jour, Aubange a une commande venue du Canada avec ces deux extrêmes comme calibre demandé. Une fois expédiées là-bas, les tourelles seront installées sur tous types de véhicules terrestres et seront enfin envoyées au Bangladesh. Voilà le chemin qu’attend cette commande de sept-cent cinquante tourelles de haute technologie. J’ai vraiment apprécié cette sortie, c’était vraiment très intéressant et elle s’intégrait bien dans notre option. J’ai pris plaisir à écouter toutes les informations que notre guide nous a données. Celui-ci nous a apporté une vision de ce que peut être le travail en industrie. Toutes les mesures de sécurité étaient très impressionnantes. J’ai appris pas mal de choses ; j’étais persuadé qu’un blindage était essentiellement composé d’un matériau lourd comme de l’acier très résistant. Alors que pas du tout ; au contraire, ils produisent des engins très légers et résistants grâce à d’ingénieux moyens. Bref, c’est une belle sortie qui ne se répète pas, pour moi, assez dans l’année. De plus, nous avons été très bien accueillis, ce qui rend la chose encore plus agréable. Après la visite, nous avons pu nous désaltérer, grâce à un petit cadeau de la part du CMI. A refaire !!

Institut des Arts et Métiers

CEFA Sud-Luxembourg

Liens

Sur le site de Pierrard

  • ILLEPS : Ecole d’enseignement de promotion sociale