Lundi 12 Octobre 2015

Pierrard et le projet Erasmus+ (anciennement Comenius).

Pierrard est une des premières écoles à avoir adhéré au projet Comenius. Ce projet fait partie d’un programme d’échanges européens lancé en 2002. Il s’étend de la maternelle au secondaire et s’adresse à tous les acteurs de la vie éducative. Il vise à promouvoir la coopération dans le cadre européen entre les établissements participants, à encourager les relations entre élèves et la mobilité des enseignants, à développer l’ouverture d’esprit et la tolérance, clés d’une Europe solide, mais aussi à l’utilisation et la perfection des différentes langues.

Le projet met l’accent sur l’aide aux catégories défavorisées, la lutte contre l’échec scolaire et la prévention de l’exclusion. C’est donc pour répondre à ces différents objectifs et dans le cadre d’un projet Erasmus+, baptisé Eurobalades, que Marc Blaise, responsable pour notre Institut, et Carole Goffinet se sont envolés le samedi 26 septembre pour la Turquie. Bien qu’actuellement encore en dehors de l’Europe, c’est à l’aéroport Atatürk à Istanbul que le périple commençait en métro.


L’hôtel « Etiler turizm » dépend d’un Lycée d’application et collabore avec l’école privée (attachée à celle de Cambridge) où enseignent Elodie, la responsable du séjour, aidée par Ziya, Raquel, Bruce et leurs collègues. Neuf pays sont représentés. Pour celles et ceux qui se sont déjà rencontrés, les retrouvailles sont on ne peut plus chaleureuses. Echange de cadeaux ; chacune et chacun y vont de leur petit commentaire. Katerina et Emil viennent en voisins, de Bulgarie. Laëtitia et Maria José sont des Espagnoles des Canaries. Jacques, le coordinateur du projet, de Dax (F), est accompagné d’Hélène. Zoi, pour la Grèce, présente deux nouvelles figures : Angela et Zacharias. Isabella et Linda viennent d’Italie. Le trio portugais des Açores est composé d’Ana, Antonio et Ana. Enfin, la dynamique Katy représente la Roumanie.

Le lendemain, à la première réunion de travail, les participants font le point sur les avancées réalisées depuis la dernière rencontre aux Canaries. Où en sont les brochures, les guides touristiques qui présentent les environs des différentes écoles, à découvrir à pied ou à vélo. Leur contenu, réalisé par les élèves, relève les curiosités locales, les sites et les personnages importants, la faune et la flore, un peu de géographie et d’histoire. Un montage réalisé par Ana rassemble les diverses informations.

Suivront d’autres réunions où il sera question des neuf produits finis ; entre autres du site Internet créé et administré par les élèves de 6TT informatique de Pierrard (www.eurobalades.eu – toujours en construction), de l’application tablette/smartphone dédiée au projet, du résultat des jardins, photos à l’appui selon les saisons. En effet, la majorité des écoles cultive neuf parcelles de terre qui représentent les neuf pays participants et dont les graines proviennent de ces régions.

Avec une fierté bien légitime, Elodie fait découvrir Byzance, Constantinople puis Istanbul, ville d’empereurs et de sultans, d’églises et de mosquées, de bazars colorés et de rues commerçantes, construite comme Rome, sur sept collines et de plus, sur deux continents. Avec ses 15 millions d’habitants, le trafic y est impressionnant, jour et nuit, les cultures y sont mêlées mais le côté asiatique, quoique distant de quelque 700 mètres, diffère de la rive occidentale, plus affairée et moins religieuse. Chaque matin, environ un million d’habitants de la partie anatolienne, soit près du quart de sa population, va travailler dans l’Istanbul européenne. Près de 60 000 navires, dont de nombreux tankers transportant du pétrole, passent annuellement par ce couloir maritime reliant la mer Noire et la mer de Marmara. Le trafic y est un des plus importants au monde.

La fin du séjour approche. Un dernier repas typiquement turc rassemble tous les membres porteurs de ce beau projet. Une amitié profonde et sincère se tisse entre eux. Chacun repart enrichi de l’apport de l’autre. Dans quelques mois, élèves et professeurs se retrouveront aux Açores.

Oui, ouverture d’esprit et tolérance, clés d’une Europe solide, quel programme !

Institut des Arts et Métiers

CEFA Sud-Luxembourg

Liens

Sur le site de Pierrard

  • ILLEPS : Ecole d’enseignement de promotion sociale