Mercredi 10 Juillet 2013

Quentin POULEUR, médaille d'excellence à Leipzig

Notre ancien Quentin POULEUR a obtenu à Leipzig au mondial des métiers le diplôme d’honneur (ou médaillon d’excellence).

Voici les résultats obtenus par le Team Belgium durant la campagne WorldSkills de 2013 qui se déroulait à Leipzig du 3 au 6 juillet. Aucune médaille d’or ou d’argent mais bien cinq médailles d’excellences :

  • Installations électriques, Sébastien de Maere
  • Technologies du froid, Loïc Jouay
  • Infographie, Laureen Delhaye
  • Soudage, Quentin Pouleur
  • Taille de Pierre, Christian Schlenter

Voici le texte de présentation de Quentin, extrait du site WorldSkills Belgium …

Quentin Pouleur

21 ans, – Soudage

« Mon métier m’enthousiasme ! »

Cet originaire d’Etalle se décrit comme un Gaumais têtu et acharné.

Trois années dans l’enseignement général et une « troisième troisième » plus tard, Quentin se retrouve à l’Institut des Arts et Métiers Pierrard à Virton en professionnel. Une multitude d’options s’offre à lui. La mécanique l’intéresse.

Entre un papa qui travaille le bois et une maman herboriste et sommelière, Quentin a choisi le métal. Des parents compréhensifs dit-il, qui l’ont toujours soutenu dans une adolescence parfois rebelle.

Cet « indiscipliné » a vraiment souffert des préjugés qui collent à l’enseignement professionnel. Critiqué par certains membres de sa famille et par des copains, aujourd’hui, il reçoit leurs félicitations. Son seul regret, c’est le manque d’apprentissage des langues.

Via son chef d’atelier, il apprend l’existence de la compétition et décide seul de participer aux sélections. « Une super initiative qui valorise les jeunes », dit-il. C’est au Centre de perfectionnement de la soudure (CPS) qu’il comprend qu’il peut parfaire sa formation ; ce qu’il fait et passe des agréations.

Il pense que grâce à cela, il a trouvé rapidement du travail : un contrat à durée indéterminée dans l’entreprise CRM Systems à Nivelles, là où l’on fabrique du matériel pour l’industrie pharmaceutique.

Déterminé et volontaire, Quentin à l’ambition de peut-être, un jour, travailler à l’étranger dans le domaine du nucléaire ou de la recherche. « J’adore mon métier. J’adorerais me prendre la tête 20h/24h sur un projet complexe. »

Institut des Arts et Métiers

CEFA Sud-Luxembourg

Liens

Sur le site de Pierrard

  • ILLEPS : Ecole d’enseignement de promotion sociale